C’est avec une approche plus familière que Jérôme H et moi-même abordons cette fois-ci notre troisième partie du voyage, les images ne sont pas forcément cadrées à l’identique car l’attention se porte sur le sujet et n’est pas guidée par un simple enregistrement mécanique du paysage. La nouvelle saison apporte une grande variété de verts et nous nous laissons glisser le long de ce fil de fraicheur printanière. La dernière phase ne sera malheureusement pas réalisée cette année mais se fera sans faute, un de ces jours.
À suivre.